Comment fonctionne un regroupement de prêt immobilier ?

En cas de complexité de remboursement de créance immobilière et d’autres prêts bancaires, le regroupement de prêt immobilier se positionne comme une solution permettant de contourner le surendettement. En effet, cette technique financière permet de remplacer les anciens contrats de prêts par un nouvel emprunt avec des conditions de financement et d’acquittement de dettes plus abordables. Zoom sur le fonctionnement d’un rachat de crédit immobilier.

Quel est le principe d’un regroupement de prêt immobilier ?

Les ménages qui ne disposent pas des économies à mobiliser dans l’achat au comptant d’un bien pour habiter ou pour louer recourent souvent à un prêt immobilier. Ils peuvent aussi contracter d’autres prêts pour des besoins persos si leurs profils sont éligibles. Or, les imprévus de la vie comme la maladie, la naissance d’un enfant, le divorce ou le licenciement ainsi que la crise pourraient déséquilibrer le budget de ces emprunteurs. La restructuration de prêt immobilière permet d’apporter de « l’air » dans leur finance tout en évitant le fichage bancaire ou la saisie immobilière en cas de non-paiement des mensualités.

Voici les détails du fonctionnement d’un regroupement de prêt immobilier :

  • Ce montant est accessible à tous les profils à conditions de répondre aux critères principaux des établissements de rachat.
  • Si le montant de la créance immobilière fait plus de 60 % du total des prêts rachetés, on parle d’un regroupement de prêts immobilier.
  • Le souscripteur à cette solution financière peut faire une demande de crédit supplémentaire rattaché ou non à un projet de consommation particulier (financement de travaux d’aménagement, liquidités pour financer un mariage etc.).
  • Ce montage permet de fusionner les prêts en cours et les dettes fiscales et sociales d’un débiteur en un seul contrat à taux d’intérêt fixe. Ce contrat de restructuration bénéficie des charges de mensualités réduites en adéquation avec la capacité de remboursement de l’emprunteur. Cette facilité lui permet de contenir son endettement tout en apportant une meilleure gestion à sa finance. En contrepartie de cet allègement de mensualité, le remboursement du nouveau prêt pourrait s’étaler sur une nouvelle durée plus longue.
  • Cette opération financière permet aussi l’accroissement du pouvoir d’achat de l’emprunteur avec la baisse des mensualités et la possibilité d’inclure une demande de trésorerie.
  • Le montant de revenus et le reste à vivre, la pérennité de la situation professionnelle du demandeur de rachat, les antécédents bancaires, le taux d’endettement figurent parmi les éléments-clés pour obtenir ce refinancement. Les banques imposent en règle générale un plafond de passif à ne pas dépasser de 33 %. Toutefois, dans le cas d’un emprunteur disposant d’un revenu disponible net conséquent, les établissements prêteurs peuvent envisager la mise en place de cette procédure.
  • Le fichage bancaire et le taux d’endettement fort ne constituent pas aussi un frein à l’octroi de cette solution de sortie d’endettement si le candidat à l’emprunt accepte un regroupement de prêt immobilier hypothécaire.

Bon à savoir : la simulation et le recours à un courtier permettent de dénicher les taux d’intérêt et conditions de remboursement les plus abordables. Cela afin de retrouver rapidement une situation financière stable et assainie.

Dépôt demande rachat de crédit sénior

Publié dans Blog Sénior.