Les moyens de paiement des banques en ligne répondent-ils aux besoins des seniors ?

Les banques sur internet innovent pour proposer de nouvelles solutions de paiement. Quels moyens sont adaptés pour les séniors ?

Les Français sont attachés au liquide et au chèque

Aujourd’hui, il est devenu compliqué de se passer de services bancaires au quotidien. La moindre transaction fait appel à un protocole bancaire peu importe si l’achat a été réglée en liquide, par chèque ou bien par carte bancaire. Les Français sont attachés à l’argent liquide. Régler ses achats quotidiens en pièces ou en billets impliquent d’en avoir à disposition. Pour cela, il faut régulièrement se rendre à un distributeur automatique de billets. Mais ces automates deviennent de plus en plus rares.

Quant au chèque bancaire, bien que sa disparition prochaine soit régulièrement annoncée, le morceau de papier continue de faire de la résistance. Pour certains, sortir son chéquier est un rituel qui reste indémodable. Mais l’usage du chèque est de plus en plus restreint. Pour les commerçants, les chèques impliquent un délai de traitement ainsi que des frais supplémentaires. Cela est sans compter sur la fraude aux chèques sans provisions. Ainsi, les affiches annonçant le refus des chèques se font de plus en plus visibles, soit pour éviter la fraude, soit pour éviter les frais de traitement…

Les séniors ne sont pas oubliés par les nouveaux moyens de paiement

De manière générale, les jeunes Français ne sont pas attirés par le carnet de chèque. La génération des Millenials (ceux nés entre 1980 et 2000) préfère se tourner vers les nouveaux moyens de paiements notamment en ligne ou sur smartphone. Remplir un chèque demande du temps (à l’heure où tout va très vite) et le prélèvement sur le compte en banque ne se fait pas instantanément. Il faut donc jongler avec les maths pour connaitre la situation réelle sur un compte en banque. Leurs aînés, eux, ont moins de difficultés avec le chéquier.

Les banques traditionnelles ayant pignon sur rue et les banques en ligne se livrent actuellement une véritable bataille commerciale pour attirer de nouveaux clients notamment grâce au mandat de mobilité bancaire qui facilite les démarches. Les séniors ne sont donc pas exclus de la vague des nouveaux moyens de paiements. Mais pour profiter des dernières nouveautés, mieux vaut être à l’aise avec les nouvelles technologies, que ce soit sur ordinateur ou sur smartphone.

Comment sécuriser un achat en ligne ?

Pour les achats en ligne qui sont de plus en plus nombreux, ils existent des services qui protègent davantage les données des cartes bancaires. L’e-carte bleue peut notamment être citée en tant que telle. Il s’agit d’un service qui délivre temporairement des données de cartes de paiements. Le consommateur, au moment du règlement, va renseigner des coordonnées uniques. En cas de piratage, le hacker ayant subtilisé les données ne pourra pas en faire mauvais usage puisque ces données sont temporaires et spécifiques à un seul achat.

Ce mode d’achat en ligne hautement sécurisé peut donc convenir aux séniors qui sont en quête de sécurité. Les séniors ne sont toutefois pas mis à l’écart des autres solutions de paiement. Enfin pour ceux qui ne sont pas à l’aise ou ne sont pas sûrs de la fiabilité d’un site marchand, la Gendarmerie nationale édite régulièrement des guides à leur intention afin de prévenir les comportements à risque.

Les moyens de paiement proposés aux séniors par les banques en ligne correspondent donc bien à leurs attentes à conditions d’en maitriser les outils. Pour être sûr de choisir la banque sur internet répondant le plus à leurs besoins, les usagers d’un certain âge sont invités à prendre connaissance des différentes prestations proposées. Pour cela, il existe des tests de banques en ligne comme, par exemple, le comparatif entre Boursorama et Fortuneo.

Généralement, la carte bancaire de base mise à disposition pourra très bien faire l’affaire pour un usage habituel. Pour leur part, les banques 2.0 et les néo-banques limitent fortement les frais de tenue de compte. Sur 12 mois, l’économie réalisée peut rapidement s’approcher d’une centaine d’euros. Le jeu peut donc en valoir la chandelle.

Dépôt demande rachat de crédit sénior

Publié dans Blog Sénior.