Les contrats de prévoyance à conseiller aux seniors

Les contrats de prévoyance adaptés aux seniors optimisent la protection des assurés. En complément de l’assurance maladie basique, il est vivement conseillé de contracter une assurance qui indemnise en cas de dépendance ou de décès ainsi que pour les obsèques et le remboursement des emprunts.

L’assurance dépendance

Vers l’âge de 60 ans, il est indiqué de penser à votre santé. L’assurance dépendance consiste à vous couvrir lorsque vous perdez votre indépendance, en ayant besoin d’une aide complémentaire pour vous laver, vous nourrir ou vous loger. Les coûts liés aux soins à domicile ou à la prise en charge en établissement externe sont onéreux. En effet, la couverture de l’assurance de base et de la complémentaire sont souvent insuffisantes pour payer les frais liés à votre dépendance.

Le contrat d’assurance dépendance vous aide à couvrir vos besoins en cas de recours à une assistance physique ou psychique. Une perte d’autonomie peut survenir brusquement vers 70 ou 80 ans. Le principe de l’assurance dépendance consiste à verser une cotisation mensuelle, définie en fonction de la couverture souhaitée. Elle varie en fonction de votre âge et du degré de dépendance estimé. Dès que vous avez recours à l’aide d’un organisme externe pour vos tâches quotidiennes, l’assureur vous garantit une rente à vie et vous ne payez plus vos cotisations.

L’assurance décès

Le but d’une assurance décès est d’indemniser la famille de la personne qui meurt, pour l’aider à subvenir à ses besoins. Il existe trois types de protection.

La couverture « temporaire décès »

L’assurance temporaire décès est conclue pour une durée limitée. Elle permet au bénéficiaire attitré dans le contrat, de toucher un capital en cas de décès de l’assuré. Les fonds versés sont perdus si l’assuré est toujours vivant à la fin du contrat de prévoyance. C’est le cas de toute assurance qui couvre un risque.

La couverture « décès vie entière »

La protection décès « vie entière » couvre l’assuré jusqu’à sa mort. L’assureur versera obligatoirement un capital au bénéficiaire désigné dans le contrat, indépendamment de la date du décès du preneur d’assurance. Ce genre de prévoyance est conseillé lorsqu’un héritage est laissé, le capital aide à payer les droits de succession.

La couverture mixte

Le contrat de prévoyance décès mixte est obsolète. C’est un mélange entre épargne et capital. La distinction des montants versés est peu claire. Dans ce cas, il est préférable de souscrire deux assurances distinctes.

L’assurance obsèques

La perte d’un proche représente une épreuve douloureuse pour l’entourage. De plus, les funérailles constituent un investissement financier. L’assurance obsèques propose un capital et/ou des prestations au bénéficiaire, pour lui permettre d’organiser les funérailles du défunt.

On distingue deux types de contrats d’assurance ; le contrat obsèques en capital et le contrat en prestations.

La couverture obsèques en capital

L’assurance en capital permet de dédommager la personne désignée dans le contrat, sous forme de capital, pour financer les funérailles, en cas de décès. L’assuré s’engage à soutenir financièrement la personne chargée d’organiser ses obsèques.

L’assurance obsèques en prestations

Le contrat obsèques en prestations permet d’anticiper l’organisation des funérailles. Lors du décès du souscripteur, l’assureur verse un capital au bénéficiaire stipulé dans le contrat. En complément, un contrat de prestations définit les modalités d’organisation des funérailles. Ainsi, la personne gestionnaire des obsèques peut respecter les souhaits du défunt, définis préalablement.

Il existe trois formes de cotisations. L’assuré effectue le versement unique d’un montant définit au préalable. Il peut s’acquitter d’une cotisation temporaire et périodique, échelonnée sur 5 à 10 ans. Finalement, une cotisation viagère régulière est versée pendant toute la durée du contrat d’assurance.

Dépôt demande rachat de crédit sénior

Publié dans Blog Sénior.