Qui peut obtenir un crédit à la consommation ?

Le crédit à la consommation est un financement accordé par une banque ou un autre organisme de prêt à destination d’un particulier pour des achats de biens ou de services. Cependant, ce crédit n’est pas accessible à tous. Des règles de solvabilité sont imposées par les créanciers. Explications.

Les conditions pour souscrire un crédit à la consommation

Pour souscrire un crédit à la consommation, il faut obligatoirement : être majeur, percevoir des revenus stables, résider en France, ne pas être inscrit au fichier national des incidents de paiement de la Banque de France. Cette dernière restriction est destinée à éviter les cas de surendettement.

Plus concrètement, l’organisme prêteur attachera une importance particulière à l’âge de l’emprunteur. En effet, un emprunteur trop jeune paraît moins solvable aux yeux des analystes en raison notamment de l’instabilité professionnelle liée à cette tranche d’âge. Un emprunteur trop âgé est en revanche considéré comme à risques par la banque. De manière générale, les personnes aux revenus stables, avec un niveau d’épargne acceptable et une certaine stabilité familiale représentent le profil standard d’un souscripteur de crédit à la consommation.

Comment contracter un crédit à la consommation ?

La souscription d’un crédit immobilier est une action strictement réglementée. Avant de signer son contrat de crédit, l’emprunteur doit remplir une fiche de renseignements indiquant sa situation familiale et professionnelle, ses éventuels crédits en cours. Ces informations font l’objet d’une déclaration sur l’honneur. Si le montant du crédit est supérieur à 3.000 euros, l’emprunteur devra fournir des justificatifs (bulletins de paie, avis d’imposition…). Cette fiche permet au prêteur de déterminer le type de financement le plus adapté à la situation du demandeur.

Lorsque sa demande de prêt est acceptée, l’emprunteur reçoit une offre préalable de crédit valable 15 jours à partir de sa remise ou de son envoi. L’offre indique le montant du crédit, son objet, son taux, sa durée, le coût, le TAEG ainsi que les modalités de remboursement. Les termes de la proposition ne peuvent être modifiés pendant ce délai de 15 jours. Une fois l’offre de crédit acceptée puis signée, l’emprunteur dispose d’un délai de rétractation de 14 jours calendaires. Ce délai est de 3 jours en cas de livraison immédiate d’un bien acheté avec un crédit affecté. Il est possible de se faire accompagner dans ces démarches en passant par un intermédiaire bancaire spécialisé.

Dépôt demande rachat de crédit sénior

Publié dans Blog Sénior.