Un faible taux d’emploi des séniors en France comparé aux pays voisins

Alors que l’âge du départ à la retraite s’est allongé, le taux d’emploi des séniors en France demeure relativement faible comparé aux homologues Européens. Un rapport publié par France Stratégie pointe du doigt la qualité de vie au travail, qui doit être améliorée.

Les séniors Français peu représentés sur le marché de l’emploi

En France, les séniors âgés entre 60 et 64 ans ne sont pas suffisamment nombreux à posséder un emploi. C’est d’autant plus le cas si l’on compare le taux d’emploi des séniors Français, qui n’atteint que 30%, avec la moyenne Européenne qui se situe à 42%.

D’après une étude transmise par France Stratégie, une division d’expert provenant de Matignon, ce taux n’est pas suffisant même si une progression est visible depuis une dizaine d’années. Cela s’explique en partie par les réformes au bénéfice des séniors qui ont fait chuter les cessations anticipées. Malgré cela, le taux d’emploi comparé aux autres pays d’Europe témoigne d’une problématique réelle.

Ensuite, le retard du départ à la retraite aurait dû faire progresser plus fortement le taux d’actifs dans la tranche des 60 ans. Mais selon le rapport, la réglementation autour du système de retraite Français n’a pas un impact radical. En effet, seuls 42% des personnes ayant 60 ans sont intégrés sur le marché de l’emploi. Mais le chômage n’est que de 7%, ce qui démontre qu’un certain nombre de séniors sont tout simplement inactifs. Et les 60 ans comptent 29% de retraités alors que l’âge de  départ a été décalé à 62 ans.

Un marché du travail pas suffisamment adapté aux séniors

Maintenant, plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’un désistement de cette typologie de population. Certains des séniors n’arrivent tout simplement pas à se dépêtrer du chômage. Les entreprises peuvent ne pas en faire une cible de recrutement privilégiée, ce qui conduit à un retour à l’emploi plus complexe selon le profil. D’autres ne savent tout simplement pas utiliser les mécanismes proposés pour aider à poursuivre ou à retrouver une activité. Et enfin, certains se détournent du marché de l’emploi pour des raisons familiales ou de santé.

Mais les experts remettent en cause plusieurs caractéristiques qui ne simplifient pas l’intégration des séniors sur le marché du travail. Ils estiment qu’il n’y a pas assez de mesures en direction des entreprises pour accompagner convenablement les séniors. Ce qui fait que les formations, les horaires ou les modes de travail par exemple ne correspondent pas toujours aux attentes des travailleurs plus âgés, ce qui nuit à la qualité de vie au travail.

Dépôt demande rachat de crédit sénior

Publié dans Blog Sénior.