Assurance de pret senior : l’utilité d’une assurance emprunteur quand on a plus de 50 ans

Avec la hausse de l’espérance de vie moyenne, la catégorie des seniors se veut de plus en plus encline à concrétiser un projet immobilier en souscrivant un crédit immobilier. Toutefois, la limite de durée des crédits ainsi que le coût des assurances inquiète les institutions bancaires : les seniors sont-ils en mesure de bien rembourser leur prêt ?

Les banques se montrent hésitantes à prêter aux seniors

Il existe de nombreuses causes incitant de nos jours les seniors à effectuer une demande de crédit immobilier : le souhait de devenir propriétaire d’une résidence secondaire au soleil, acheter un logement pour leurs enfants ou petits-enfants, se constituer un patrimoine immobilier afin de le léguer par la suite…

Pour les banquiers, cette clientèle présente un risque élevé. Cela leur imposant de bien réaliser l’étude de chaque profil demandeur : âge, état de santé, fumeur ou non… Évidemment, pour accorder un prêt immobilier, les banques exigent qu’une assurance de pret senior soit souscrite. Et il faut savoir que cette assurance présente un coût pouvant atteindre 30 % du coût total de votre financement.

Pourquoi solliciter la délégation d’assurance ?

Les banques ont tendance à imposer à leurs clients leur propre contrat d’assurance emprunteur. Et une assurance de prêt senior de ce type peut présenter un tarif plus élevé que la moyenne. Il vous faut donc faire attention à ce point et vous renseigner sur les offres proposées sur le marché aux seniors. Avec la délégation d’assurance (souscription d’une assurance externe à la banque), vous pouvez accéder à de meilleurs tarifs et ainsi réduire le coût de votre crédit.

Prenez le temps de bien comparer les offres pour trouver un contrat qui respecte les conditions d’équivalence de garanties exigées par la banque. Je vous recommande de faire appel aux services d’un courtier spécialisé en assurance de pret senior.

Une fois votre assurance emprunteur souscrite, sachez que vous disposez du droit de la remplacer par un autre contrat de votre choix, durant les 12 premiers mois (loi Hamon). Ainsi, si vous estimez le coût encore trop élevé ou que vous n’êtes pas bien couvert(e), vous avez le temps de réaliser un nouveau comparatif et de changer d’assurance.

Pour finir, concernant la souscription de votre crédit immobilier, n’oubliez pas de faire jouer la concurrence entre votre banque et les autres. Vous aurez ainsi plus de poids pour bien négocier votre projet immo.

Dépôt demande rachat de crédit sénior

Publié dans Blog Sénior.